Cornet Halari

Vers 1820

Débosselage de l'instrument et de ses tons, nettoyage intérieur, avivage du laiton, changement des consommables (feutres et lièges), réglage des pistons
et c
onsolidation des boutons en ivoire.

Ciselure : 
" Halari, facteur du roi breveté à Paris "
.

Le nom de Jean Hilaire Asté, dit Halary (ou Halari), est un de ceux auxquels la facture d'instruments à vent est redevable de notables progrèsAu-delà de son célèbre brevet pour l'ophicléide, il est notamment le facteur qui, dans les années 1820, construisit en France
le premier cornet à 3 pistons Stölzel.

Celui restauré ci-dessus, monté de touches
en ivoire, en est un bel exemple. 

Bien qu'il ne soit plus utilisé aujourd'hui, le système Stölzel, breveté en 1818 par Heinrich David Stölzel (1777-1844), est le premier système de piston inventé pour les instruments à vent.

© Photographie : Christian Schryve & Luc Gallois / Illustration : Léa Martin / 2020