Ophicléide en ut Michaud

1851

 

Débosselage, nettoyage, retamponnage. Remplacement des axes des clefs et changement des ressorts à lame.

Ciselure:

"Michaud Breveté rue de Sartine 10 et 12 Gymnase Musical Militaire

1er prix décerné à l'élève Schambel Louis

du 14ème léger 1851"

Le Gymnase Musical Militaire, créé à Paris
en 1836, permettait à de jeunes militaires de
se perfectionner durant deux années sur un instrument, et d'étudier la pratique musicale d'ensemble ainsi que la direction d'orchestre.

 

L'institution fermera en 1856 quand, sous le second empire, des classes militaires seront mises en place au Conservatoire de musique de Paris.

On remarque que les instruments décernés à
des musiciens ont souvent une facture plus élaborée. L'ophicléide ci-dessus, décerné à l'élève Louis Schambel, en est bel un exemple
de part ses mécaniques sophistiquées (montage des clefs sur des patins), l'élégance du dessin
de ses clefs et l'utilisation de 2 métaux : le "cuivre rose" (alors rare) du corps se mêlant à la couleur argenté du maillechort, présent sur les mécaniques, les bagues, les cheminées...

© Photographie : Christian Schryve & Luc Gallois / Illustration : Léa Martin / 2020